Devenir musicien auto entrepreneur

À l’instar de bon nombre de métiers artistiques, il est possible de devenir un musicien qui exerce en régime d’auto entrepreneur. C’est d’ailleurs le meilleur statut possible pour tout musicien ou tout aspirant au métier de musicien qui préfère travailler en toute liberté et vivre de ses prestations sans forcément s’attendre à un salaire. Toutefois, il est indispensable à toute personne qui souhaite faire carrière dans ce domaine d’activité d’avoir une parfaite connaissance du métier et surtout des conditions et procédures pour l’exercer en auto entrepreneur. Cet article vous en parle dans de plus amples détails.

auto entrepreneur musicien

Les missions et le rôle du musicien

Éveiller les esprits, faire passer un message dans une ambiance de joie et parfois agir sur les émotions du public, voilà ce en quoi le musicien est nettement efficace. Il compose et joue de la musique selon les rythmes de son inspiration. Dans ce métier, on distingue les pratiquants classiques qui se retrouvent généralement dans les répétitions musicales et surtout dans les concerts et des musiciens modernes qui se concentrent beaucoup plus sur la sortie d’albums pour se promouvoir. Notons qu’un musicien peut jouer un ou plusieurs rôles s’il en dispose le talent. Ainsi, le musicien peut être chanteur, instrumentiste, compositeur ou même chef de chœur d’orchestre. Bien entendu, il n’est pas tenu de disposer de toutes ces qualités. L’un ou l’autre peut lui servir à faire carrière.

Les formations pour devenir musicien

Pour devenir musicien professionnel, il faut, en plus du talent, une formation digne du nom. Aujourd’hui, des dizaines de centre en proposent de courte comme de longue durée. À commencer par les conservatoires qui offrent l’opportunité à qui le désire de suivre une formation sur les bases du métier de musicien. Il faut également souligner l’existence d’un cursus scolaire propre à la musique. Des lycées qui proposent d’obtenir un bac technique de la musique et de la danse (TMD) avec différentes options possibles. Et pour ceux qui souhaitent un bac exclusif pour la musique, il y a la filière L, une filière spécialement dédiée à l’apprentissage de la musique sans un risque de mélange avec d’autres disciplines.

Le salaire d’un musicien

Généralement un musicien qui produit sur scène est considéré comme présumé un salarié. Mais ce n’est toujours pas le cas. Il est plutôt très fréquent de rencontrer des musiciens qui exercent leur métier dans leur propre compte. Un métier qu’ils cumulent avec d’autres pour arrondir leur fin du mois. Néanmoins, un musicien peut bien être embauché et rémunéré pour ses prestations. Il peut travailler dans un orchestre national comme privé ou dans une maison de disques. Dans une de ces postures, le salaire du musicien peut avoisiner les 3200 euros par mois.

Débutant

1250€/mois

Moyen

1750€/mois

Expert

3200€/mois

Les débouchés du musicien

Après une bonne formation, plusieurs possibilités s’offrent au musicien. Ce dernier peut donner ses prestations à des occasions privées comme publiques et se faire rémunérer. Il peut également se faire embaucher par des maisons de disques qui proposent pour la plupart un salaire bien intéressant. Un autre débouché du métier de musicien est l’enseignement. En effet, le musicien professionnel peut donner des cours de musique dans les collèges et lycées qui offrent ce type de formation.
guitariste

Comment s’inscrire en musicien auto entrepreneur?

S’il ne veut pas être salarié, le musicien peut opter pour la création d’une micro entreprise pour exercer son métier. Pour ce faire, seulement quelques étapes lui seront nécessaires pour son inscription en tant qu’auto entrepreneur.

Avant tout, l’artiste musicien qui aspire à l’auto entreprenariat doit procéder à une déclaration en ligne de son micro entreprise. Celle-ci se fait sur le site du CFE et consiste à mentionner son début d’activité artistique. Quelques pièces seront nécessaires pour compléter cette première étape. Il s’agit d’une pièce d’identité, d’un formulaire pour micro entrepreneur et du Cerfa P0.

En remplissant le formulaire, il faudra veiller aux différentes options qui y sont proposées. Vos choix déterminent le futur de votre micro entreprise. Par exemple, vous serez invité à choisir un régime social, et là, il faudra opter soit pour une cotisation auprès d’un organisme de protection sociale ou auprès de la CIPAV. Ainsi, vous profitez de la même couverture sociale que n’importe quel travailleur indépendant.

Après avoir conclu la première étape, vient l’étape de l’immatriculation de la micro entreprise au registre du commerce. À ce niveau, deux possibilités se présentent à vous, la première consiste à immatriculer votre micro entreprise au Répertoire des Métiers (RM) et la seconde à l’immatriculation au Registre du Commerce et des sociétés (RCM). En tant que musicien, vous êtes invité à choisir la seconde option. Et vous devez passer par un CFE ou un Greffe pour l’effectivité de votre enregistrement.

La dernière étape consiste à demander votre licence d’entrepreneur du spectacle. Ce n’est qu’après cela que vous pourrez commencer par émettre des factures et fournir vos prestations en tant que musicien auto entrepreneur. Bien entendu, il est possible de passer chacune de ces étapes directement en ligne.