Devenir artiste auto entrepreneur

Devenir artiste en auto-entrepreneur peut donner lieu à plusieurs avantages bien intéressants. C’est un statut qui offre une certaine indépendance permettant d’exercer convenablement ses activités artistiques. Mieux encore, l’artiste trouve dans le statut auto entrepreneur la possibilité d’exercer une variété de professions sous couvert de son domaine. Découvrez l’univers d’exercice d’activité que propose ce statut qui vient métamorphoser le secteur des arts.

Qu’est qu’un artiste auto entrepreneur?

D’abord, un artiste est un travailleur entièrement indépendant qui produit, reproduit ou répare des œuvres relevant du domaine de l’art, de la littérature, de la dramaturgie et bien d’autres. Il est considéré comme auto entrepreneur lorsque ce dernier choisi d’exercer son activité artistique suivant les normes qui relèvent de son inscription au registre du commerce. L’artiste devient alors un créateur d’entreprise qui peut également tirer profit du statut d’auto-entrepreneur.

Il est possible que l’artiste en plus de son activité artistique exerce une activité secondaire. Dans ce cas, il lui est aussi possible de déclarer cette activité sous un régime d’auto-entrepreneur. Lequel régime l’oblige à être en règle avec les différentes cotisations sociales ainsi que l’impôt sur le revenu.
L’artiste auto-entrepreneur n’est donc pas un salarié, mais dispose plutôt d’une liberté d’exercer plusieurs activités ayant trait au domaine de l’art tel que la production, la formation et aussi la vente. Il n’est pas contraint de déclarer son chiffre d’affaires et ne paie pas de TVA.

Les métiers artistiques

Il est important de mettre un accent sur les métiers artistiques qui peuvent faire objet d’auto entreprenariat. En voici quelques-uns que vous pouvez embrasser selon vos talents d’artiste. Notons que ces différents métiers sont des débouchés de formation de courte ou de longue durée.

auto-entrepreneur-musicien

Musicien

La profession musicale sous-entend plusieurs autres métiers tels que l’artiste, le compositeur, l’accompagnateur, l’usager des technologies de son et bien d’autres. Devenir un bon musicien capable d’exercer en auto-entrepreneur revient à suivre une formation qui entre en adéquation avec ces différents métiers. Il sera également avantageux d’avoir une parfaite maîtrise d’une variété de style musical. Ceci permet au musicien d’être en mesure d’exercer dans n’importe quel contexte qui se présente à lui. Il est important de mentionner que le musicien peut composer comme reprendre un morceau tout en étant seul ou avec ses pairs. C’est un métier en plein essor et soutenu par la technologie qui propose des outils permettant aux acteurs de s’autoproduire depuis leur domicile.

auto entrepreneur chanteur

Chanteur

Un chanteur se sert de sa voix pour faire passer un message pertinent ou amusant dans différents styles. Ceci peut être sa propre œuvre ou celle d’un tiers qu’il choisit d’interpréter. Le chanteur partage son art avec un public en essayant de l’émerveiller. C’est un métier qui demande du travail puisque le chanteur doit pouvoir maîtriser son principal instrument que représente sa voix. Aussi, il doit savoir faire une distinction entre différents rythmes. Seul ou en groupe, l’artiste chanteur trouve toutes les occasions bonnes pour épater le public. Il peut se permettre de jouer dans la rue, de réaliser des maquettes, de démarcher des maisons de disques ou de trouver n’importe quelle issue. L’essentiel pour lui est de se créer un réseau de fans qui feront décoller sa carrière. Une fois un contrat conclu, le chanteur commence par effectuer des déplacements aussi régulièrement que lui demandent ses activités.

auto-entrepreneur-auteur-compositeur

Auteur compositeur

Un auteur-compositeur est un passionné de la musique qui non seulement écrit les paroles, mais aussi la musique d’une chanson qui sera interprétée par ce dernier ou par d’autres artistes. Très souvent, c’est le texte qui est d’abord édité, puis s’en suit les paroles. Le revenu d’un auteur-compositeur provient essentiellement des cachets qu’il touche pendant les représentations. Lequel peut rapidement augmenter grâce à une rétribution de droit d’auteur. Ce dernier peut toutefois décider d’enseigner son art pour arrondir son revenu.

auto-entrepreneur-intermittent-du-spectacle

Intermittent du spectacle

Un intermittent du spectacle est un artiste ou technicien professionnel exerçant pour le compte d’une firme du spectacle vivant, du cinéma et de l’audiovisuel qui profite d’allocations chômage. Cette allocation chômage se définit suivant certains critères dont le nombre d’heures travaillées et bien entendu suite à une cotisation bien régulée et propre à cette profession. Ainsi, lorsqu’il n’est pas sous contrat de travail, ce dernier peut facilement être indemnisé.
Certaines conditions sont cependant nécessaires pour prétendre pouvoir bénéficier du régime de l’intermittence du spectacle. Pour un technicien, il faut un cumul de 507 heures de travail sur 10 mois et pour les artistes du spectacle 10,5 mois de travail sont requis.

auto entrepreneur animateur radio

Animateur radio

Le métier d’animateur radio consiste à annoncer et animer des émissions informatives ou éducatives à la radio. L’animateur radio dispose donc de compétence en planification de contenu d’émission et est suffisamment cultivé sur les différents sujets qu’il aborde. Il s’adresse directement aux auditeurs et peut parfois interagir avec eux selon le type d’émission qu’il anime. Sa formation prend généralement en compte des programmes de journalisme, d’animation et production radiophonique, de communication dans les médias et bien d’autres. L’animateur radio cherche permanemment à capter le maximum d’auditeurs en inventant la meilleure formule qui lui permettra de rythmer son émission afin de la rendre intéressante.

Combien peut gagner un artiste auto entrepreneur?

Il existe un plafond à ce que l’artiste auto-entrepreneur peut atteindre en termes de chiffre d’affaire. Lorsque ce dernier se lance dans des activités libérales et des prestations de services, il lui est possible d’atteindre raisonnablement un chiffre d’affaire de 72 500 euros HT. Si par contre il s’adonne à des activités commerciales et de logement, il peut aller jusqu’à 176 200 euros HT en une année. Vous comprenez donc qu’on ne peut parler directement de salaire pour un artiste auto entrepreneur.

feu-artifice
ballerine
opera
breakdance-danseur

Comment devenir et s’inscrire en tant qu’artiste auto entrepreneur ?

Pour devenir artiste indépendant, l’inscription en auto-entrepreneur demande de suivre quelques étapes qui dans la forme paraissent complexes, mais en réalité restent simples. Avant tout, il est important de prendre une certaine précaution vis-à-vis de ses activités actuelles. Ceci évite de se retrouver dans des difficultés indésirables quand l’on voudra développer son activité artistique. Au cas où vous seriez salarié, vous devez jeter un coup d’œil sur votre contrat de salarié afin de vous assurer que votre statut est bien cumulable avec votre aspiration à l’auto-entreprenariat.
Ensuite, il faudra s’assurer également que les activités à mener entrent effectivement dans le cadre du micro entreprise. Par exemple, les activités agricoles rattachées au régime de sécurité sociale de la Mutualité Sociale ne correspondent pas à un tel statut.
Après avoir eu les certitudes précédentes, l’étape suivante est de passer à l’immatriculation. Et puisqu’il s’agit d’une activité artistique, le recours d’immatriculation sera fait au répertoire des métiers. Une fois l’enregistrement fait, il faudra penser à déclarer l’activité à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA).

Nos partenaires

Cersa, professionnel du team building.